La concertation pour l'élaboration du Schéma de Cohérence et du Plan Climat est lancée
Voir la carte du pays
Vous êtes dans : Nous connaitre |  Histoire du Pays |  Origine du mot Mée | 
Origine du mot Mée

Le terme Mée provient du latin Media, qui signifie milieu et peut être interprété comme une Marche, une "zone Vaches allaitantes à Sion les Mines Vaches allaitantes à Sion les Mines tampon". Ce territoire était, en effet, à cheval sur deux comtés, celui de Rennes et celui de Nantes. Les deux toponymes, Candé-en-la-Mée et Ercé-en-la-Mée, rattachés respectivement à l'Anjou et au Rennais, illustrent parfaitement cette idée de chevauchement.

Les limites communes de ce Pays coïncident avec celles de l'ancien évêché de Nantes. La Vilaine, obstacle naturel majeur, confine la Mée à l'ouest. Le Semnon marque la frontière septentrionale. L' Erdre, de Candé à Nort, devait limiter le Pays à l'est. En revanche, au sud, il semble impossible de savoir si le terroire guérandais en relevait. Certaines sources affirment qu'il appartenait au Pays de la Mée tandis que d'autres évoquent la Mée guérandaise. On pourrait avancer qu'il a pu exister deux Mée ou qu'il s'agit d'un démembrement en deux parties, d'un territoire plus ancien.

Citéo / eZPublish © Inovagora
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales