La concertation pour l'élaboration du Schéma de Cohérence et du Plan Climat est lancée
Entreprendre
Actualité des entreprises du Pays
Voir la carte du pays
Biomedilam Châteaubriant étend son intervention aux portes de Rennes
26.10.2013

Le laboratoire Biomedilam est le plus important laboratoire d' analyses médicales multisites situé entre Nantes et Rennes organisé avec un plateau technique à Châteaubriant, et des centres de prélèvement à Guémené Penfao, Héric, La Guerche de Bretagne et Pouancé. Laboratoire d'analyses médicales Biomedilam de Châteaubriant Laboratoire d'analyses médicales Biomedilam de Châteaubriant

Il vient d'intégrer en juin 2013, 2 nouveaux laboratoires localisés à Chartres de Bretagne et Vern sur Seiche aux portes de Rennes qui complétent la liste des centre de prélèvements.

L' évolution nationale est en effet depuis 7 ans à la baisse de la cotation des analyses définissant les tarifs (baisse des « nomenclatures ») par l'Union Nationale des Caisses d'Assurance Maladie (UNCAM).

La Cour des comptes estime en effet que "la place grandissante qu'occupe la biologie médicale dans le parcours de soins justifie les efforts qui restent à consentir pour que, dans un contexte de retour indispensable à l' équilibre des comptes sociaux, elle s'exerce dans les conditions les plus efficientes pour les assurés et les plus économes pour l'assurance maladie".

S'agissant des laboratoires de ville, la Cour des comptes recommande de dénoncer la convention liant les biologistes à l'assurance maladie, qui arrive à échéance en juillet 2014, et de la renégocier pour cinq ans. Cette renégociation permettrait, selon la Cour, d'intégrer dans la nouvelle convention les conséquences de la réforme de la biologie médicale récemment ratifiée, de réviser en profondeur la nomenclature et d'"instaurer une véritable gestion du risque en matière de biologie médicale".

Dans ce contexte de réduction de la dépense d'assurance maladie, la perspective sur les 20 prochaines années en France est ainsi de passer de 3 700 laboratoires d'analyses à 400 dotés de grands plateaux techniques. Mylène Langeard gérante associée du laboratoire Biomedilam de Châteaubriant Le laboratoire Biomedilam de Châteaubriant a reçu le trophées de l'ADIC en 2011

La parade de Biomedilam pour faire face à cette baisse de recettes générées par les nouvelles cotations est alors d' étendre son rayonnement géographique pour traiter un nombre plus important de dossiers de patients, et ainsi maintenir une résultat financier satisfaisant pour pérenniser son plateau technique à Châteaubriant.

La laboratoire Biomedilam rachète ainsi depuis 7 ans des laboratoires entre Nantes, Rennes et Angers : Héric dès 1994, Guémené Penfao en 2005, Pouancé en 2011 suite au départ à la retraite des dirigeants, La Guerche de Bretagne en 2012, et Chartres de Bretagne et Vern sur Seiche en 2013.

Créé en 1948 à proximité de la pharmacie « Maignan » située sur la place de l'église, le laboratoire Biomedilam a été transféré sur le site du Pôle de Santé Hôpital- Clinique de Choisel au nord de Châteaubriant fin 2005.

Il est constituée sous forme de Société d'Exercice Libéral A Responsabilité Limitée ( SELARL) avec 8 dirigeants gérants associés depuis juin 2013 : Marie Magdeleine LANGEARD, Philippe YONGER, Olivier GARNIER, Philippe CLECH, Marie Véronique VIGUIER, Pierre Yves BRIAND, Catherine BOURGES, et François COMBESCOT.

Il est organisé en quatre secteurs : hématologie, biochimie, immunologie et bactériologie qui ont permis de traiter 650 dossiers par jour en 2010. Il est capable de procéder à 216 analyses différentes du sang. En intégrant la bactériologie, ce sont près de 350 analyses différentes qui peuvent être effectuées.

Toutes les analyses sont réalisées par des automates afin de répondre aux exigences de qualité, de fiabilité, et de rapidité. Cette recherche de l'excellence a conduit le laboratoire Biomedilam à être le premier du Grand Ouest à obtenir l'accréditation du Cofrac en 2003.

Le laboratoire comprenait 55 emplois en 2011 répartis sur Châteaubriant et les 3 sites de prélèvement de l'époque, Guémené Penfao, Héric et Pouancé : 7 biologistes, 19 techniciens de laboratoire, 18 secrétaires, 5 coursiers, 5 agents d'entretien, et 1 infirmière. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 5,6 M€ en 2011.

Afin de poursuivre ses investissements, il a également créé une société civile de moyens avec les laboratoires d'Ancenis, de Candé, et de Blain pour acheter un gros automate spécialisé dans la phase pré analytique.

Contact Laboratoire Biomedilam : 02 40 81 11 21

Document téléchargeable : Arrêté fusion absorption laboratoires Chartres de Bretagne Vern sur Seiche 25 juillet 2013 (pdf - 49 Ko)

Citéo / eZPublish © Inovagora
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales