La concertation pour l'élaboration du Schéma de Cohérence et du Plan Climat est lancée
Entreprendre
Actualité des entreprises du Pays
Voir la carte du pays
ACCO fabrique les roues à aube du navire de croisière Loire Princesse
08.01.2015
Les Ateliers de Constructions Chaudronnées de l'Ouest (ACCO), implantés à Soudan, font partie des 10 entreprises du cluster Neopolia Marine qui sont mobilisées depuis février 2014 pour la construction d'un nouveau navire de croisière dénommé Loire Princesse qui sera affrété dès L'entreprise ACCO de Soudan a fabriqué les roues à aube du navire de croisière fluviale Loire Princesse L'entreprise ACCO de Soudan a fabriqué les roues à aube du navire de croisière fluviale Loire Princesse avril 2015 par la compagnie alsacienne CroisiEurope, leader européen de la croisière fluviale, pour des parcours de 6 à 8 jours sur la Loire entre St Nazaire et Angers.

Pour mener à bien ce projet, les spécialistes du fleuve, notamment Voies Navigables de France, ont été consultés pour disposer des données relatives à la cote et au débit de la Loire afin de déterminer le tirant d'eau maximal permettant une exploitation la majeure partie de l'année. Dans le même temps, il a fallu gérer la question du tirant d'air, afin de pouvoir passer sous les ponts qui jalonnent le parcours.

Le cabinet d'architecture navale nantais Stirling Design International a conçu un navire avec coque en acier et superstructures en aluminium de 88,8 mètres de long pour 15,3 mètres de large, avec un tirant d'eau limité à 80 centimètres. Le tirant d'air maximal est de 7,75 mètres mais il peut être réduit à 5,3 mètres, la cheminée, les mâts et les tauds pouvant être rabattus pour le passage sous les ponts les plus bas.

Pour la propulsion, deux roues à aube latérales de 4,5 mètres de diamètre réalisées en aluminium, et alimentées par des moteurs diesel d'une puissance de 500 cv chacun, ont été choisies, car les hélices risquaient d'être endommagées si le bateau était amené à toucher le fond vaseux ou un banc de sable.

Le navire Loire Princesse, armé par 20 à 25 membres d'équipage, logés dans 9 cabines, pourra accueillir 96 passagers qui disposeront de 48 cabines doubles de 15 m2, dont 30 seront dotées d'un balcon de 3 mètres de large sur 1,2 mètres de profondeur. Aménagé sur 3 ponts, le navire disposera d'un salon avec bar et piste de danse centrale, et à l'arrière un grand restaurant. Sa vitesse maximale sera de 15 km/heure.

La superstructure et les roues à aube ont été fabriquées par l'entreprise ACCO, spécialiste du soudage de pièces d'aluminium, qui conforte ainsi ses références dans la construction navale de projets innovants. Ces pièces ont été disposées sur la coque, réalisée par l'entreprise Mécasoud, juste avant la mise à flot qui s'est déroulée avec succès le 21 novembre 2014 sur le chantier de St Nazaire.

L'armateur CroisiEurope a annoncé en décembre 2014 la commande d'un deuxième navire au cluster Neopolia Marine. Dénommé Elbe Princesse, il naviguera dès avril 2016 sur l'Elbe et la Moldau entre Berlin et Prague. Il sera conçu différemment avec une seule grande roue arrière.

La société ACCO est dirigée par Jacky HALOTEL. Elle présente un chiffre d'affaires qui affiche un chiffre d'affaires de 2,6M€ en 2013. Sur son site de Soudan, ACCO emploie une équipe de 30 collaborateurs composés principalement de chaudronniers et soudeurs spécialisés régulièrement formés aux techniques du soudage robotisé.

Adresse : Zone d'Activités de la Gare 44110 Soudan

Téléphone : 02 40 28 66 96

Courriel : contact@acco44.com

Site Internet : www.acco44.com

Citéo / eZPublish © Inovagora
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales